23 août 2016 Actualités

Les matériaux plastiques et composites peuvent être moulés selon différents procédés. Le moulage par compression basse pression, parfois appelé « moulage à la presse à froid » ou « voie humide », dispose d’avantages multiples. Voyons ensemble quelles sont les étapes d’un moulage par compression et quels sont les atouts de cette technique.

Comment fonctionne le moulage par compression basse pression ?

 

Le moulage de matériaux composites avec la technique de compression basse pression est mis en place à l’aide d’une presse à compression, d’un moule et d’un contre-moule rigide. Dans un premier temps, le mat (renfort) est disposé sur le moule inférieur. La résine est ensuite versée sur le mat. La presse est alors fermée et mise sous pression. Le moule et le contre-moule pressent la résine et le mat, l’obligeant à former un matériau composite et à se répartir uniformément, en évacuant le surplus de matière via les orifices prévus à cet usage. Lorsque le matériau est dur, les moules peuvent être séparés pour procéder au démoulage. Dans certains cas, une étape d’ébavurage sera nécessaire.

Quels sont les avantages du moulage par compression basse pression ?

 

Très populaire, cette technique de moulage à froid dispose de nombreux avantages. Tout d’abord, grâce à l’utilisation d’un moule et d’un contre-moule, le produit obtenu dispose de deux surfaces lisses, ce qui est une nécessité pour certaines applications. De plus, ce procédé permet d’obtenir des résultats dont la variation d’épaisseur est très limitée, et dont la qualité reste constante au fil de la production. Enfin, le moulage par compression basse pression peut-être utilisée pour créer des produits jusqu’à 7m2.


← Revenir à la page d'actualités