05 janvier 2017 Actualités

Le moulage par infusion est une technique particulièrement utilisée pour la production de grandes pièces en matériaux composites. Elle est notamment mise en place pour la création de coques de bateaux, d’éoliennes, et de pièces pour l’aéronautique. Ce procédé innovant permet la réalisation de pièces solides, mais demande une grande rigueur et un savoir-faire particulier.

Le processus du moulage par infusion

Le processus du moulage par infusion est unique et doit être minutieusement respecté. Tout d’abord, le moule est préparé à recevoir les différents renforts secs. Un gel coat peut être appliqué pour faciliter le démoulage. Les renforts secs sont ensuite installés sur le moule. Puis, le réseau d’infusion et le réseau de mise sous vide sont mis en place. Une membrane souple, aussi appelée « bâche à vide » est ensuite installée. L’air est vidé pour mettre le moule sous vide, puis la résine est injectée. Les renforts secs sont alors imprégnés de résine. Une fois la pièce durcie, il suffit de procéder au démoulage et à l’éventuel détourage.

Les avantages du moulage par infusion

De par son procédé, le moulage par infusion dispose de nombreux avantages. Tout d’abord, il permet de réaliser des pièces de grande taille, voire de très grande taille comme des coques de bateaux. C’est un avantage considérable pour les industries nautiques ou aéronautiques, par exemple. Cette technique de moulage de matériaux composites permet également la production de pièces de très bonne qualité, avec un taux de renfort élevé.

Les limites du moulage par infusion

S’il dispose d’avantages non négligeables, le moulage par infusion est délicat à mettre en place et doit être effectué par des personnes expérimentées. En effet, si l’étanchéité n’est pas assurée, les risques de fuites sont importants. Il est également impossible de corriger le flux une fois le procédé lancé.


← Revenir à la page d'actualités